Bouillon de patte de bœuf

Ce plat très simple à cuisiner et très savoureux est l'un des plats favoris des sportifs du 2-0 au Cameroun. Le Bouillon de patte de bœuf est un plat épicé tout simplement appétissant.

Cependant ce plat reste méconnu et il faut le dire pas trop prisé dans la cuisine camerounaise. Nous vous proposons de découvrir cette délicieuse recette qui a tout pour plaire et qui devrait davantage être vulgarisé surtout en ce temps de pluie ou nous devons rester au chaud.

Bouillon de patte de bœuf

Bouillon de patte de bœuf

Le Bouillon de patte de bœuf

Cuisine camerounaise

Personnes : 6

Degré de difficulté : Facile

Catégorie : Plat Principal

Ingrédients

  • 2 pattes de bœuf nettoyées et découpées en morceaux
  • Une gousse d’ail
  • Un morceau de gingembre
  • Du sel
  • Poivre blanc
  • ½ verre de djansang
  • Du piment
  • Carottes
  • Poivron
  • 2 grosses tomates
  • Préparation 30 minutes
    Cuisson 25 minutes
    Temps total 55 minutes

    Préparation et Cuisson

    Bouillon de patte de bœuf

    Etape 1 : Dans une cocotte, bouillir les pattes de bœuf salé, mélangé à l’ail, gingembre et poivre écrasés pendant 4 heures.

    Etape 2 : Ajoutez la cuisson le djansang écrasé pour épaissir et ensuite les légumes découpés et le piment entier.

    Etape 3 : Laissez mijoter une dizaine de minutes

    Etape 4 : Goûtez l’assaisonnement et c’est prêt.

    Etape 5 : Pour l'accompagnement, bouillir des plantains et les piler dans un mortier. Découpez en tranches à l'aide d'une ficelle et c'est prêt! Dégustez votre Bouillon de patte de bœuf de preference chaud.

    Préparation de la recette de Bouillon de patte de bœuf.

    Bon appétit

    Le saviez-vous

    Bouillon de patte de bœuf

    Bouillon de patte de bœuf

    Le Bouillon de patte de bœuf

    De son nom scientifique « Ricinodendron heudelotii », le Njansang aussi appelé, Musodo, Erimado, Corkwood, Akpi et Essezang, est un arbre à croissance rapide d'Afrique occidentale et centrale, dont les noisettes (akpi) sont utilisées comme arôme et épaississant.

    Sa consommation

    Les graines de Njansang (akpi) pilées ou broyées, sont incorporées dans diverses préparations telles que les soupes ou les bouillons (poissons et viandes). Ces graines sont aussi utilisées comme exhausteur de goût dans la cuisine africaine notamment la cuisine camerounaise et ivoirienne. Ces graines sont relativement riches en protéines, matières grasses, en phosphore et en potassium.

    Les graines du Njansang sont appréciées pour leurs propriétés médicinales et sont utilisées comme remède contre la constipation, la dysenterie, les infections oculaires et la stérilité des femmes. C’est également un antidote.

    Sa valeur nutritive

    Les graines sèches de Njansang contiennent en moyenne par 100 g :

    • Eau 6 g,
    • Énergie 2200 kJ (530 kcal),
    • Protéines 21 g,
    • Lipides 43 g,
    • Glucides 23 g,
    • Ca 611 mg,
    • P 926 mg,
    • Fe 0,4 mg,
    • Thiamine 10 μg,
    • Traces de riboflavine et niacine

    Le Njansang joue également le rôle d’arôme et d' antidote.

    Bouillon de patte de bœuf

    Partager
    >

    Découvrez toutes mes meilleures recettes culinaires en vous inscrivant ci-dessus