10 Délicieuses Recettes de la Cuisine Gabonaise

Le Gabon est l'un des 8 pays qui constituent l'Afrique centrale. Il présente une diversité culturelle et ethnique très importante. De cette diversité découle une cuisine gabonaise riche en diversité et en saveurs.

En effet, les bases de la richesse culinaire gabonaise se trouvent en partie dans la production de la terre notamment  la banane plantain, le manioc, les feuilles de manioc, l'aubergine africaine, le piment, les choux pour ne citer que ceux-là. Par ailleurs les produits de la mer (à peu près toutes les sortes de poissons exotiques et de crustacés), sont aussi très prisés par les Gabonais tout comme la consommation de beaucoup de viande d'animaux terrestres: du gibier ou viande de brousse comme on l'appelle vulgairement. Nous pouvons par exemple citer le rat palmiste, le renard très consommés mais aussi beaucoup de volaille (poulet, pintade, dinde...)

La viande de brousse est très appréciée dans la cuisine gabonaise. Cela inclut antilope et phacochère mais aussi des animaux plus inattendus, porc-épic, pangolin, serpent, crocodile, singe et autres. 

La plupart des aliments découlent des conditions de vie de chacune des multiples ethnies qui ont des habitudes spécifiques. Mais l'évolution démographique et les mélanges de populations ont conduit à la mise en évidence de mets phares, pratiquement nationaux, comme la feuille de manioc, l'odika, la boulette, le nyembwe...Grâce à cette tendance on retrouve ces plats dans tout le pays, faisant ainsi connaître la beauté et la richesse de la cuisine gabonaise.

Très consommées, les feuilles de manioc (iporo), accompagnées généralement de poisson fumé, sont pilées très finement puis bouillies. Elles sont accommodées par presque toute la population mais pas toujours de la même manière ; ainsi, les Fangs y ajoutent du sucre ou de la pâte d'arachide tandis que les Bakotas les font cuire à l'étouffée avec du soukoute (poisson).

L'odika nkok en langue fang, est une sauce à base du fruit d'acacias qui ressemble à une mangue sauvage et a le goût du cacao. Le chocolat indigène est utilisé par la majorité des ethnies, mais il est plus présent parmi les peuples du sud (Bapunu, Mitsogo, Vili, Tékés...) On fait cuire les graines et on les pile encore tièdes. En refroidissant elles forment un bloc compact que l'on peut conserver aisément. Il suffit ensuite de râper le bloc sur une viande, par exemple du poulet fumé, pour faire une sauce au chocolat.

La boulette est en réalité une énorme boule de bananes plantain pilées et coupées à l'aide de fil, souvent du fil de couture. Elle fait surtout partie de la culture Bapunu et est aussi appréciée par le groupe ethnique des Nzebi.

La cuisine gabonaise regorge d'une multitude de recettes les unes aussi délicieuses que les autres. Nous avons de manière aléatoire sélectionné 10 délicieuses recettes appréciées et consommés par les gabonais. Avec la cuisine gabonaise manger ne sera que du plaisir.

NOTE DE L'AUTEUR : 

Il est important de le préciser. Ce qui fait la beauté et la richesse de la cuisine de façon générale ce sont des découvertes et des touches personnelles que les uns et les autres nous partagent.

 Ne soyez dont pas étonnés ou choqués si les ingrédients ne sont pas exactement comme dans vos souvenirs d’enfance ou comme vous l’aurez espéré. Notez Juste que la cuisine est dynamique et évolutive et la cuisine gabonaise n'est pas en reste.

10 Délicieuses Recettes de la Cuisine Gabonaise

1- Poulet au Nyembwé

Le nyembwe dans la cuisine gabonaise est une sauce composée à base de purée de noix de palme ; elle se marie parfaitement avec toutes les viandes y compris les volailles. L'origine de ce mets est de l'ethnie Myènè où nyewbé dont le nom signifie huile de palme.

  La sauce graine est une pâte faite à partir des graines du palmier africain (noix de palme). Elles sont cuites avant d’être pilées au mortier.

Le poulet nyembwe est le plat national du Gabon.

« Nyembwe » veut dire huile de palme dans la langue bantoue de Myènè.

Ce plat est aussi le plat national de la République du Congo, de la République Démocratique du Congo (ancien Zaïre) et de l’Angola sous différents noms. Il se décline aussi sous plusieurs formes dans les différents pays d’Afrique de l’Ouest et même d’Afrique Centrale. Il peut se servir avec du riz blanc, de la banane plantain, de la purée d’igname (apparentée à de la patate douce blanche) ou du manioc.

Cuisine gabonaise

Personnes 6

Difficulté : moyen

Catégorie : Plat principal

Ingrédients

  • Noix de palme
  • 1 Poulet fumé, désossé
  • 2 Oignons, émincés
  • 3 Gousses d’ail écrasées
  • Sel
  • Poivre
  • 10 Feuilles d’Oseille
  • 2 Piments
  • Préparation et Cuisson

    poulet nyembwé

    Etape 1 : Ramollissez les graines dans une casserole d’eau bouillante pendant 30 minutes. Ceci facilitera la préparation.

    Etape 2 : Piler les noix de palme au mortier jusqu'à ce que la peau se sépare des noix, la texture doit ressembler à une grosse purée orange,

    Etape 3 : Versez votre purée dans une marmite (après avoir enlever les noix et les fibres pour ne conserver que le jus, porter le Nyembwe à ébullition environ 30 minutes.

    Etape 4 : Ajouter de l'oseille émincée, deux piments, un oignon émincé ainsi que de l'ail haché. Saler et mettre du cube (le cube reste facultatif).

    Etape 5 : Si le nyembwe est trop épais, rajouter un peu d'eau puis fermer et laisser mijoter à feu doux

    Etape 6 : À mi-cuisson rajoutez le poulet fumé et laissez mijoter davantage jusqu'à obtention d'une sauce épaisse

    Ce plat s’accompagnement  parfaitement avec du riz blanc, de l’igname ou des bananes plantains bouillies ou frits

    Cuisine Gabonaise

    2- Poisson salé aux légumes

    Le "poisson salé " est un plat familial gabonais délicieux et sain, fait à base de morue et de différents légumes.

    Cette recette est très simple à réaliser une fois qu'on a soigneusement ôté les arrêtes de la morue.

    Cependant, il existe de  nombreuses variantes de ce plat, aussi je vous prierai d’être moins exigeants si la recette n’est pas concoctée exactement comme vous l’aurez voulu.

    Néanmoins, ce repas est ultra sain, simple à cuisiner et absolument délicieux ! C'est aussi ça la Cuisine du Gabon:)

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 6 cuillères à soupe d'huile d'arachide
  • 800 g de Morue salée
  • 1 kg de chou vert
  • 2 carottes
  • 1 aubergine
  • 1 patate douce ou 2 pommes de terre
  • 1 gros oignon
  • 3 gousses d'ail
  • 2 poivrons
  • 3 bouillons Kub
  • 1 feuille de laurier
  • Feuille de basilic
  • Piment au goût
  • Poireau
  • Préparation et Cuisson

    Poisson salé aux légumes

    Etape 1 : Trempez la morue la veille dans de l’eau tiède (12 heures minimum de dessalage).

    Etape 2 : Videz l’eau puis rincer le poisson et l’égoutter soigneusement dans une passoire.

    Etape 3 : Émiettez la chair et écarter les peaux et les arrêtes. Il faut être le plus attentif possible à cette étape et prendre tout son temps pour être minutieux.

    Etape 4 : Faites revenir la chair du poisson dans l'huile pendant 5 minutes à feu moyen en remuant souvent.

    Etape 5 : Pelez un gros oignon et trois gousses d'ail et les réduire en purée au mixeur, les ajouter au poisson.

    Etape 6 : Ensuite, lavez les légumes puis les éplucher (les carottes, les pommes de terre, les aubergines violettes) et enfin couper le tout en dé de taille moyenne.

    Etape 7 : Faites de même avec 2 poivrons et le piment choisi (ou pas de piment).

    Etape 8 : Émincez finement un chou vert,

    Etape 9 : Ajoutez la patate douce coupée en cubes (ou les pommes de terre au choix), puis les carottes pelées et coupées en rondelles.

    Etape 10 : Faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile végétale de cuisson dans une casserole. Une fois l’huile portée à température (180° environ), Versez la morue déjà égouttée

    Etape 9 : Gardez  le feu à température afin que l’eau s’évapore au maximum (environ 5 minutes).

    Etape 11 : Ajoutez les dés d'aubergine préalablement cuits aux autres légumes.

    Etape 12 : Ajoutez 3 bouillons Kub et une feuille de laurier. (Vous n’avez pas besoin de mettre du sel entre la morue et les Kub)

    Etape 13 : Faites cuire le ragoût à couvert au départ puis à découvert ensuite.

    Etape 14 : Remuez de temps à autre votre cuisson jusqu'à ce que tous les légumes soient bien cuits et tendres

    Servir chaud

    Ps : Le plat peut être accompagné de banane vapeur ou de manioc.

    Cuisine Gabonaise

    3- Iporo à l'ancienne (Feuilles de manioc aux poissons et crevettes)

    Les feuilles de manioc sont incontestablement l’un des plats préférés des Gabonais. Mélangées à la viande ou au poisson séché et agrémenté par des crevettes fraîches, ce plat est habituellement servi le week-end lors des repas de famille et même en semaine. Pour mieux l’apprécier, on l’accompagne avec du manioc, du riz ou des doigts de banane. Ce plat est l'une des fierté cuisine gabonaise.

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : facile

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 2 paquets de feuilles de manioc (environ 500 g)
  • 1 kg de poisson fumé
  • ½  bol de sauce aux noix de palme
  • 1 oignon
  • Piment
  • Sel
  • Préparation et Cuisson

     Iporo à l'ancienne (Feuilles de manioc aux poissons et crevettes)

    Etape 1 : Enlevez les tiges des feuilles et lavez-les à l’eau froide. Les écraser au pilon dans un mortier ou au mixeur

    Etape 2 : Mettez les feuilles de manioc hachées dans un casserole et recouvrez-les d'eau salée. Faites cuire à feu doux pendant une heure.

    Etape 3 : Posez le poisson fumé débarrassé d’arêtes sur les feuilles et faites bouillir environ 1 heure.

    Etape 4 : Au bout d’une heure, retirez les feuilles du feu et égouttez-les

    Etape 5 : Faites revenir l’oignon dans un peu d’huile, rajoutez les feuilles égouttées, la sauce aux noix de palme, le piment et le poisson émietté.

    Etape 6 : Mélangez bien et rajoutez un peu d’eau.

    Etape 7 : Laissez mijoter jusqu’à ce que l’eau se soit complètement évaporée.

    Ps : ce met peut s’accompagner des timbas ( manioc doux) cuit à la vapeur, du riz…

    Cuisine Gabonaise

    4- Gâteau de courges (Pains de concombres)

    Encore appelé (name ngwane), on retrouve le plus souvent ce plat lors des cérémonies de mariage coutumier au Gabon. Le plat culinaire gabonais des grandes occasions. 

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 500 g de graines de courges décortiquées (on peut les acheter déjà pilées)
  • 100 g de poisson fumé (maquereau)
  • 100 g de crevettes crues ou fumées (facultatif)
  • 2 feuilles de bananier (ou du papier aluminium)
  • 1 feuille de laurier
  • 1 oignon
  • 1 piment
  • Sel
  • poivre
  • Préparation et Cuisson

    Gâteau de courges (Pains de concombres)

    Etape 1 : Mixez les graines de courges dans un mixeur si vous ne les avez pas achetées déjà écrasées.

    Etape 2 : Dans une casserole, faites bouillir pendant quelques minutes du poisson préalablement émietté avec de l’oignon haché, le piment haché, la feuille de laurier et du sel.

    Etape 3 : À la fin de la cuisson, recueillez le court-bouillon

    Etape 4 : Mélangez ensuite le  poisson, oignon, piment préalablement bouillis aux graines de courges écrasées, et ajoutez un peu de bouillon chaud afin d’obtenir une pâte lisse comme pour un gâteau.

    Etape 5 : Lavez les feuilles de bananier et passez-les au feu pour les ramollir (pour celles qui non pas de feuilles de bananier à leur disposition, vous pouvez utiliser du papier aluminium).

    Etape 6 : Disposez  la pâte sur les feuilles de bananier ou le papier aluminium, refermez entièrement et ficelez bien.

    Ps : Si vous utilisez du papier aluminium, enveloppez et ficelez une deuxième fois  pour que  le mélange ne s’échappe pas.

    Etape 7 : Déposez  les paquets dans une casserole et laissez cuire 2 a 3 heures

    Ps : les feuilles de bananier devront perdre leur couleur de départ.

    Etape 8 : Retirez le paquet et séchez-le soit sur des braises ou au four pendant un quart d’heure.

    Servez avec du manioc en bâton ou de la banane plantain, entière ou pilée

    Cuisine Gabonaise

    5- Sanglier à l'odika

    Le Sanglier est une viande très appréciée, dans l’Odika c’est juste un délice dont on ne peut s’en passer. C’est la raison pour laquelle il est particulièrement cuisiné lors des cérémonies de mariage ou lors des grandes fêtes au Gabon.

     La viande de sanglier marinée est sans aucun doute le plat culinaire de la recette gabonaise qui fait l’objet de toutes les convoitises lors des repas. La viande de Sanglier est une viande encore plus appétissante que le porc.

    L’Odika quant à lui est le pain du fruit d’un arbre appelé ANDOK. Il est râpé et donne une couleur « chocolat » au plat.

    Un Véritable délice

    Cuisine gabonaise

    Personnes 8

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 1 gigot de sanglier de 2 kg
  • 2 gousses d'ail
  • 3 oignons
  • Piment
  • Sel
  • Poivre
  • 4 cuillerées à soupe de bikundu fraîchement râpé
  • Préparation et Cuisson

    Sanglier à l'odika

    Etape 1 : Passez le gigot de sanglier à la flamme puis grattez le (enlevez ses poils)

    Etape 2 : Coupez le en morceau et le nettoyer.

    Etape 3 : Dans une casserole, faites revenir dans de l'huile préchauffées les oignons préalablement coupés, l'ail et le piment.

    Etape 4 : Ajoutez les morceaux de sanglier.

    Etape 5 : Salez, poivrez et laissez cuire à feu couvert pendant 1 h 30.

    Etape 6 : Ajoutez le mudike  râpé

    Etape 7 : Laissez mijoter jusqu'à ce que la sauce d'odika soit épaisse.

    Ps : accompagnez ce plat du bâton de manioc.

    Cuisine Gabonaise

    6- Des Aubergines Au Poisson Et Crevettes

    Grand classique de la gastronomie gabonaise également, ce plat des « Aubergines au poisson et aux crevettes » est très régulièrement préparé dans les cuisines gabonaises en particulier le week-end.

    On l’accompagne de banane plantain ou de manioc.

     Il est dégusté en « entrée » avant le plat de résistance car  la cuisine gabonaise regorge des plats bien plus consistants à table que ce plat.

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 2 grosses aubergines
  • 2 oignons
  • 2 boîtes de sardines à l'huile
  • 150 g de crevettes
  • 1 poivron
  • 2 gousses d'ail
  • 1 tomate
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • Sel
  • Préparation et Cuisson

    Des Aubergines Au Poisson Et Crevettes

    Etape 1 : Laver et faire cuire à la vapeur deux grosses aubergines pendant environ 40 minutes à couvert. Ps : Elles sont cuites quand elles se fripent et s'effondrent.

    Etape 2 : Laisser tiédir les aubergines les ouvrir en deux et ôter la chair à l'aide d'une cuillère en laissant la peau.

    Etape 3 : Jeter la peau et conserver la chair pour la recette.

    Etape 4 : Émincer très finement les oignons.

    Etape 5 : Mettre les oignons émincés dans une casserole et arroser de 3 cuillères à soupe d'huile d'olive et mettre sur feu vif en remuant de temps à autre.

    Etape 6 : Les oignons doivent devenir translucides sans toutefois dorer.

    Etape 7 : Lavez un poivron, lui ôter son pédoncule ainsi que ses graines et le couper en lamelles puis en petits cubes ensuite versez votre poivron découpé sur les oignons et mélanger en laissant cuire le tout ensemble.

    Etape 8 : Lavez et coupez une belle tomate en petits cubes.

    Etape 9 : Ajoutez  la tomate coupée dans la casserole et mélanger, laissez cuire à feu moyen.

    Etape 10 : Écrasez les sardines à la fourchette en les ayant égouttées de leur huile.

    Ps : Dans la recette originale on doit mettre du poisson fumé mais on peut le remplacer par des sardines à l'huile.

    Etape 11 : Nettoyez  les crevettes après les avoir enlevez les têtes puis mélangez les dans la casserole avec du poisson émietté.

    Etape 12 : Écraser la chair des aubergines à la fourchette également, sans toutefois  la réduire totalement en purée.

    Etape 13 : Verser les aubergines dans la casserole et mélanger le tout.

    Etape 14 : Ajouter une cuillère à café d'ail râpé et bien mélanger.

    Etape 15 : Mettez à couvert et sur feu doux et laissez mijoter pendant 15 minutes en remuant de temps en temps pour que cela n'attache pas au fond.

    Ps : Servir bien chaud avec du simple riz blanc.

    Cuisine Gabonaise

    7- Sardine fumé dans le Nkumu

    Ce plat est originaire du sud-Ouest du Gabon. C’est un plat préparé au quotidien mais aussi lors des manifestations joyeuses.

    Mélangé avec des crevettes et de l’huile de palme, ce mets fait l’unanimité en terme de délice après une bonne dégustation qui s’accompagne généralement  de manioc ou de banane pilé.

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 3 à 4 bottes de nkumu,
  • 1 Oignon
  • 1 pot de pâte d'arachide,
  • 4 Poissons fumés ou "coupés coupés" c'est selon vous
  • Préparation et Cuisson

    Sardine fumé dans le Nkumu

    Etape 1 : Dans une casserole, faites bouillir 1 litre d'eau au max, avec environ 20 cl d'huile d'arachide et un cube de bouillon. Ps : Vous pouvez ajouter un oignon émincé.

    Etape 2 : Après quelques minutes, versez un environ 300 gr de pâte d'arachide, remuez

    Etape 3 : Patientez au moins vingt minutes.

    Etape 4 : Ajoutez  la sardine fumée dépiautée (poids en fonction de vos moyens), puis attendre encore quelques minutes

    Etape 5 : En fonction de votre appréciation, ajoutez des champignons séchés

    Etape 6 : Quand c’est presque  prêt, plongez un tas de Nkumu dans la préparation, remuez moins d'une minute, puis retirez du feu

    C’est prêt à être servi

    S’accompagne de manioc, banane pilée

    Cuisine Gabonaise

    8- Cotis braisées à l’odika et banane pilée

    Décidément la cuisine gabonaise ne comporte que des délices à en couper le souffle. Voici une autre spécialité des soirées animées à la gabonaise : « Les cotis braisées ».

     Cette recette s’est carrément imposée dans les habitudes alimentaires des Gabonais à cause de son goût incroyablement bon.

    Ce plat fait tellement saliver qu’on peut  le consommer lors des sorties entre amis ou des cérémonies familiales. Enfin de compte, on n’a pas de besoin d’une occasion exceptionnelle pour le déguster

    Ce plat servi s’accompagne de riz de beignets ou de manioc.

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 20 cotis braisées
  • 1 oignon
  • 1 piment
  • 2 bananes
  • 3 tomates pelées (boite de conserve)
  • Odika râpé (environ 60 g)
  • 2 gousses d’ail
  • 1 branche de basilic
  • 2 cubes maggi
  • Sel
  • poivre
  • Préparation et Cuisson

    Cotis braisées à l’odika et banane pilée

    Etape 1 : Émincer l’oignon, concasser la tomate et hacher l’ail

    Etape 2 : Dans un filet d’huile, faites revenir l’oignon avec le piment. Ajouter la tomate concassée et laisser mijoter.

    Etape 3 : Ajouter par la suite l’odika et l’ail haché, bien mélanger, puis laisser fondre environ 1 minute.

    Etape 4 : Ajoutez de l’eau l’équivalent d’une bouteille d’eau de 1,5 litres environ, ensuite, mettez  le basilic, le cube, du sel et du poivre

    Etape 5 : Couvrez votre casserole et laissez mijoter à feu moyen

    Etape 6 : À mi-cuisson, ajoutez  les cotis puis couvrez  à nouveau e

    Etape 7 : laissez cuire jusqu’à ce que la sauce soit bien consistante.

    Etape 8 : Rectifier l’assaisonnement en fin de cuisson si besoin

    Etape 9 : Éplucher la banane et la découper en deux

    Etape 10 : Faites bouillir la banane dans de l’eau salée

    Etape 11 : Pilez la banane au mortier en ajoutant un peu d’huile et de l’eau chaude au besoin

    Etape 12 : Étalez la banane plantain pilée en longueur sur du papier film. Réaliser un boudin en faisant rouler le papier film

    Etape 13 : Découpez des tranches plutôt épaisses de banane pilée et servir avec les cotis braisées à l’odika.

    Cuisine Gabonaise

    9- Crabes farcis à la Gabonaise

    Cette recette de crabes farcis à la gabonaise comme son nom l’indique  une recette qui nous vient belle est bien de la cuisine gabonaise.

    C’est  plat très populaire et aussi très apprécié malgré le fait que la préparation n’est exactement pareille dans toutes les régions.

    Nous prions dont d’être indulgent ami gabonais si vous ne retrouvez pas ici dans son exactitude comme dans vos souvenir d’enfance.

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 2 crabes
  • 125 g de crevettes décortiquées
  • 1 oignon
  • 1 belle gousse d'ail
  • 1 tomate
  • 1/4 de piment
  • 5 branches de persil
  • Sel
  • Poivre
  • Le jus d'un demi citron
  • ½ cuillère à café de safran
  • 5 brins de ciboulette
  • Préparation et Cuisson

    crabes farcis à la gabonaise

    Etape 1 : Faites Cuire les crabes 20 minutes dans de l'eau bouillante salée ou dans un court-bouillon

    Etape 2 : Les refroidir et les décortiquer pour récupérer un maximum de chair

    Etape 3 : Lavez et conservez  les carapaces

    Etape 4 : Épluchez l’ail et l’oignon

    Etape 5 : Lavez  la tomate, le persil et le piment

    Etape 6 : Enlevez les graines du piment et le hacher avec les crevettes, la tomate, l'oignon, l'ail et le persil

    Etape 7 : Mélangez le tout à la chair de crabe

    Etape 8 : Salez et poivrez

    Etape 9 : Ajoutez le jus de citron, la ciboulette lavée et ciselée et le safran

    Etape 10 : Remplissez les carapaces avec la farce et passer au four 15 minutes à 180°

    Cuisine Gabonaise

    10- Poisson salé avec des crevettes et des choux

    Ce plat est juste wouah.

    Du poisson salé préparé avec des choux, des crevettes, des carottes, poivrons.

    Comme plusieurs mets de la cuisine gabonaise ce plat est tout simplement exquis.

    Il est le plus souvent préparé le week-end mais aussi  en semaine par plusieurs les familles gabonaises.

    On l’accompagne souvent de manioc ou de banane pilé.

    Pour ceux qui se rendent au Gabon nous vous conseillons vivement ce plat.

    Cuisine gabonaise

    Personnes 6

    Difficulté : moyen

    Catégorie : Plat principal

    Ingrédients

  • 1 kg de morue salée (à dessaler 24 heures dans de l’eau tiède)
  • 300 g de crevettes,
  • 3 tomates coupées en dés,
  • 2 gousses d’ail émincées,
  • 1 carotte coupée en lamelle,
  • 1 poivron rouge coupée en lanières,
  • 1 poireau coupé en rondelle,
  • 1 oignon râpé,
  • 1 piment oiseau émincé,
  • 1 aubergine coupée en petit cube,
  • 1 choux de petite taille coupé en lanières,
  • 1/3 botte de persil plat haché finement,
  • 2 tasses de bouillon de poulet,
  • Huile d’arachide, sel et poivre.
  • Préparation et Cuisson

    Poisson salé avec des crevettes et des choux

    Etape 1 : Prenez un bol et ajoutez l’oignon râpé, l’ail et le persil. À l’aide d’un pied mélangeur, mixer le tout pendant quelques secondes. Réservez

    Etape 2 : Ajoutez un peu d’huile dans une casserole et faites chauffer à feu moyen.

    Etape 3 : Versez le mélange d’oignon, d’ail et de persil. Laissez cuire 2 minutes.

    Etape 4 : Ajoutez ensuite les tomates préalablement découpées, couvrir la casserole et laissez mijoter 2 minutes.

    Etape 5 : Ajoutez  la morue dessalée, les crevettes et le reste des légumes. Ajoutez le bouillon de poulet, le mélanger aux autres et réduire le feu

    Etape 6 : Laissez mijoter environ 45 minutes.

    C’est un plat exquis. Il est le plus souvent préparé le weekend comme en semaine dans les familles gabonaises. On l’accompagne souvent de manioc ou de banane pilé, mais aussi du riz blanc.

    Cuisine Gabonaise

    Bon appétit

    Partager
    >

    Découvrez toutes mes meilleures recettes culinaires en vous inscrivant ci-dessus