Le Cramique ou pain aux raisins de Belgique

Le cramique est un pain brioché fourré de raisins secs. Cette brioche originaire de Belgique, se trouve également dans le nord de la France et au Luxembourg. Le cramique est généralement consommé au petit déjeuner et au goûter, le plus souvent tranché, avec du beurre, de la confiture ou du cacao.  On le sert aussi nature ou pour accompagner le foie gras sous forme de tranches grillées.

Le cramique doit son succès grâce à la combinaison du moelleux de sa pâte et des raisins dont il est fourré.

Découvrez toute la recette de ce grand classique du goûter familial en Belgique qui enchantent les papilles.

Cramique de Belgique

Cramique de Belgique

@crédit photo zeromiette.com

Le Cramique ou pain aux raisins de Belgique

Cuisine : Belgique

Personnes : 6

Difficulté : facile

Catégorie de plat : pâtisserie

Préparation 30 minutes
Cuisson 45 minutes
Repos 1 heure 30 minutes
Temps total 2 heures 15 minutes

Ingrédients

  • 800 g de farine
  • 30 g de levure de boulanger
  • 1 pincée de sel
  • 150 ml de lait
  • 3 œufs
  • 100 g de beurre
  • 200 g de raisins secs
  • 190 g de sucre perlé
  • 50 g de sucre semoule
  • Beurre pour le moule
  • Préparation et Cuisson

    Cramique de Belgique

    Etape 1 : Commencez votre préparation du Cramique de Belgique, en mettant les raisins dans un bol d'eau tiède pendant une dizaine de minutes. Ensuite les égoutter.

    Etape 2 : Dans un saladier, mettez de la farine et creusez-y un puits. Délayez la levure émiettée dans 10 cl de lait tiède. Versez le tout dans le puits. Du bout des doigts, travaillez la levure avec un peu de farine pour obtenir une pâte molle.

    Etape 3 : Recouvrez le levain avec le reste de la farine. Couvrez d’une serviette propre et laissez reposer 30 minutes au chaud jusqu’à ce que la farine se crevasse.

    Etape 4 : Au bout de ce temps, retravaillez votre pâte en y incorporant au fur et à mesure 2 œufs battus, le sel et le reste du lait tiède. Ps : la pâte va être gluante au début et très élastique au fur et à mesure que vous la travaillerez. La pâte doit être souple, élastique et ne plus coller aux mains. Ajoutez du beurre ramolli puis les raisins égouttés.

    Etape 5 : Soulevez la pâte et la replier sur elle même, la forcer avec le point et renouveler l'opération jusqu'à ce que vous sentiez que la pâte se déchire à chaque pression.

    Etape 6 : Retravailler la pâte en y ajoutant le sucre perlé.

    Etape 7 : Beurrez les moules à pain. Remplissez-les aux trois quarts. Couvrez d’une serviette propre et laissez à nouveau reposer 30 à 45 minutes à température ambiante.

    Etape 8 : Quand le Cramique a atteint le volume désiré, passez dessus, très délicatement à l’aide d’un pinceau doux trempé dans un œuf battu. Ensuite à l’aide d’une pointe de couteau, faites de toutes petites incisions sur le dessus.

    Etape 9 : Préchauffez le four à 240°C. Faites cuire 15 minutes à four chaud puis baissez la température à 180° C et prolongez la cuisson de 45 minutes. Ps : la chaleur du four est importante : trop chaud le dessus brûlerait, pas assez chaud la cuisson serait imparfaite.

    Etape 10 : Démoulez et laissez refroidir le cramique sur une grille. Découpez le en tranches fines et dégustez-les ‘’ natures’’ ‘’beurrées’’ ou ‘’nappées de confiture, sirop’’

    Top video au hasard : Recette de Gaufres Moelleuses et Croustillantes

    Le saviez-vous?

    Cramique de Belgique

    Cramique de Belgique

    Ingrédient essentiel dans la préparation du Cramique belge, le sucre blanc est issu de la canne, de la betterave sucrière ou du palmier à sucre. Il est composé à 99% de saccharose, une molécule qui contient du glucose et du fructose. Le sucre blanc n'a aucun avantage nutritionnel.

    Pourquoi le sucre blanc est blanc ?

    Le sucre de betterave est naturellement blanc et le sucre de canne est tout aussi naturellement, coloré. Cependant, sa couleur résulte de la présence de matières organiques et, surtout, de précurseurs de pigments dans la tige de canne.

    Quelle est la différence entre le sucre blanc et le sucre de canne ?

    Le sucre blanc provient de la betterave à sucre. Il est obtenu directement lors de la cristallisation du jus, tandis que le sucre roux provient de la canne à sucre et il est lui aussi obtenu directement lors de la cristallisation du jus.

    Quel est le sucre le plus sain pour notre organisme ?

    S'il recommandé de le consommer avec modération, le sucre de canne non raffiné, aussi appelé sucre complet ou intégral, reste bien meilleur que le sucre blanc. Parce qu’ayant échappé au divers processus de blanchiment, ce sucre a conservé les minéraux, vitamines et substances protéiques naturellement présents dans la canne à sucre.

    Est-ce que le sucre de canne sucre plus que le sucre blanc ?

    Le sucre blanc vient soit de la canne soit de la betterave. Il contient 99% de saccharose. S’il est vrai que le sucre roux contient plus de minéraux et d'eau que le sucre blanc, sa teneur en est si faible qu'elle n'est pas significative au regard des besoins journaliers en micronutriments.

    Quelques différences entre les types de sucre blanc :

    - Le sucre en morceaux est moulé quand le sirop est encore chaud, il se présente sous forme de cube ou de parallélépipède. Il est utilisé pour sucrer les boissons chaudes, mais aussi pour faire le sirop de sucre ou le caramel.

    - Le sucre cristallisé, issu de la cristallisation du sirop, entre dans la préparation des confitures, des pâtes de fruits et des décors de pâtisserie. C'est le sucre le moins cher.

    - Le sucre en poudre, ou le sucre semoule est le sucre obtenu après broyage et tamisage du sucre cristal (ou cristallisé). Il est réduit en très fines particules et se dissout rapidement, même à froid. Sa granulométrie est entre celle du sucre cristal et du sucre glace.

    On s'en sert pour le sucrage et l’enrobage des desserts et des pâtisseries, desserts, entremets, glaces.

    - Le sucre spécial confitures ou sucre gélifiant, est un sucre semoule additionné de 0, 4 % de pectine et de 0,6 à 0,7 %d'acide citrique. Il facilite la prise des confitures.

    - Le sucre glace est finement broyé et additionné de 3 % d'amidon. On l'utilise pour poudrer, décorer ou enrober les pâtisseries cuites et les confiseries.

    - Le sucre vanillé est un sucre en poudre additionné d'au moins 10 % d'extrait de vanille naturelle. Il existe en sachets de 7 g et permet d'aromatiser des entremets ou des pâtes.

    - Le sucre vanilliné est un sucre en poudre additionné de vanille de synthèse. Il a les mêmes emplois que le sucre vanillé.

    Quelques alternatives naturelles pour remplacer le sucre blanc

    - Le Miel

    Le miel est un aliment connu de tous (mais peut-être pas aimé de tous), il est naturellement riche en glucides, mais aussi en nutriments et vitamines. Nourrissant, il a aussi de vraies vertus sur la santé. Si vous  avez envie de remplacer 100 grammes de sucre blanc tout en gardant vos plats tout aussi agréables à consommer, il vous suffira juste d'ajouter 50 grammes de miel pour trouver la même teneur à la différence que votre recette sera non seulement allégée et aussi moins nocif pour votre santé. Essayez et vous m’en direz des nouvelles.

    - Le sucre de fleur de coco

    Le sucre de fleur de coco provient de la sève de la fleur de cocotier. Ce sucre est Idéal dans les gâteaux. Il s’achète en poudre ou sous forme de sirop. Il a un petit goût de caramel qui heureusement a tendance à disparaître après la cuisson pour ceux qui n’aiment pas ce goût.

    - Les sucres non raffinés : (muscovado, rapadura)

    Si vous souhaitez prendre soin de votre santé en réduisant votre consommation de sucre blanc, je vous conseille de consommer des sucres non raffinés comme du muscovado, et le rapadura. Bien que moins énergétiques, ces sucres très parfumés apportent saveur et jolie couleur dorée à vos recettes.

    - Le muscovado est un sucre de canne non raffiné qui provient de l’île Maurice et des Philippines. De couleur caramel, il est riche en mélasse. Il est filtré et caramélisé.

    - Le rapadura, ou sucre de canne complet est un sucre que l’on trouve en Amérique latine. C’est un jus de canne à sucre déshydraté qui ne subit aucune transformation ni raffinage.

    - Le sirop d’agave

    L’agave provient du Mexique. Il  ressemble à un cactus qui pousse sur les volcans. Son sirop est issu de la transformation de la sève de l’agave. Ayant un grand pouvoir sucrant (il est trois fois supérieur au sucre blanc), le sirop d’agave est idéal notamment pour ceux qui veulent entreprendre une cure détox de sucre. Vous pouvez remplacer 100 grammes de sucre par seulement 50 grammes de sirop d’agave.

    - Les arômes naturels : (fleur d’oranger, vanille, feuilles de menthe)

    Parmi les alternatives pour manger moins de sucre, il y’a  indéniablement les arômes naturels. Ils vont parfumer vos recettes sans besoin de sucre. Comme arômes naturels vous pouvez utiliser la « Fleur d’oranger » dans vos crêpes, « la vanille » dans vos gâteaux, « l’amande amère, le citron ou encore les feuilles de menthe » dans vos salades de fruits. Les arômes naturels rehaussent incontestablement tous vos desserts.

    - Les épices (cannelle, étoile de badiane…)

    Meilleurs alliés pour votre régime, les épices permettent de donner goût et saveur à toutes vos créations culinaires, sans sucre, tout en étant riches en vitamines et antioxydants. La Muscade, la cannelle, l’étoile de badiane, sont des épices qui peuvent aussi se mélanger pour rendre vos cookies, muffins, madeleines, riz au lait ou gâteaux encore plus délicieux.

    - Les fruits secs (dattes, pruneaux, abricots…)

    Naturellement sucrés, les fruits secs viennent sublimer vos desserts. Ils s’associent superbement à vos préparations et les rendent originales. Comme fruits secs vous pouvez trouver des figues, des dattes, des pruneaux, des abricots pour varier vos plaisirs.

    Le Cramique ou pain aux raisins de Belgique

    Partager
    >

    Découvrez toutes mes meilleures recettes culinaires en vous inscrivant ci-dessus