Le ragoût de boulettes et de pattes de porc

La délicieuse recette traditionnelle de ragoût de pattes de cochon est un plat principal de la cuisine québécoise. C’est un plat composé de jarret ou de pattes de cochon dans une sauce aromatisée à la farine grillée, au clou de girofle, à la cannelle et au gingembre. La variante de ce plat est ce ragoût de boulettes et de pattes de porc. Bref au précédent plat, on y associe des boulettes de viande de porc et/ou de bœuf. Un plat que vous adopterez à coup sûr quant vous l’aurez essayé.

Préparation : 1 heure
Cuisson : 4  heures
Temps total : 5  heures

Le ragoût de boulettes et de pattes de porc

Cuisine québécoise
Personne 8
Difficulté : moyen
Catégorie de plat : plat principal

Ingrédients

Ragoût de pattes :

  • 8 de pattes de porc 
  • ½ cuillère à thé de cannelle moulue
  • ½ cuillère à thé de clou girofle moulu
  • ¼ cuillère à thé de muscade moulue
  • ½ cuillère à thé de poudre d'ail
  • 2 cuillères à table d'huile d'olive
  • 1 gros oignon, en morceaux
  • 1 branche de céleri, en tronçons
  • 1 carotte, coupée en rondelles
  • ½ bouquet de persil frais (attaché avec une ficelle)
  • ½ bouquet de sarriette ou de thym frais (attaché avec une ficelle)
  • Sel et poivre
  • Pour les boulettes :

  • 1 kg de porc haché (ou 1 lb de porc et 1 lb de bœuf haché)
  • 2 oignons, hachés finement
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à table de persil séché
  • ½ cuillère à thé de cannelle moulue
  • ¼ cuillère à thé de gingembre moulu
  • ½ cuillère à thé de moutarde en poudre
  • ¼ cuillère à thé de clou de girofle
  • 2 gousses d’ail, hachées
  • ½ tasse de farine grillée
  • ¼ de tasse d’huile de Colza ou Canola
  • Sel et poivre du moulin
  • Pour le bouillon :

  • 1,5 litre (6 tasses) de bouillon de poulet ou de bœuf
  • Préparation et Cuisson

    Le ragoût de boulettes et de pattes de porc

    Préparation et Cuisson du ragoût de pattes

    Etape 1 : Nettoyez les pattes et les découper en gros morceaux.

    Etape 2 : Dans un bol, mélangez toutes les épices pour les pattes et puis roulez-les ensuite dans ce mélange d'épices. Faites-les revenir dans une casserole (chaudron à fond épais), jusqu'à l’obtention d’une couleur dorée. Ajoutez ensuite l'oignon et le céleri.

    Etape 3 : Ajoutez de l’eau à l'égalité. Couvrez et laissez cuire pendant 2 à 3 heures ou tout simplement jusqu’à ce que la viande se détache facilement de l’os.

    Etape 4 : Après cuisson, retirez les pattes et désossez-les pour n’en garder que la viande et la couenne (peau de porc raclée). Ajoutez la chair des oignons à la viande. Réservez

    Préparation et Cuisson des Boulettes :

    Etape 1 : Dans un grand plat, bien mélangez à la main la viande hachée et tous les ingrédients (l’échalote et l’ail finement hachés, l’œuf, la chapelure et la moutarde) jusqu’à ce que le tout soit homogène. Salez, poivrer et façonnez en boulettes.

    Etape 2 : Passez dans la farine grillée et faites revenir dans de l'huile vos boulettes jusqu'à ce qu’elles soient bien dorées.

    Préparation de la sauce :

    Etape 1 : À l’aide d’un chinois étamine ou d’un tamis fin, filtrez la sauce contenue dans la casserole et remettez-la dans une nouvelle casserole. Ajoutez à cette sauce filtrée le bouillon de poulet ou de bœuf. Portez à ébullition à feu moyen.

    Etape 2 : Laissez mijoter 5 minutes. Versez-y ensuite de la farine en fine pluie en fouettant constamment jusqu’à l’épaississement désiré.

    Etape 3 : Salez. Ajoutez les boulettes de viande. Laissez cuire doucement pendant environ 15 minutes. Ajoutez la viande de pattes de cochon, les oignons et les carottes. Faites cuire encore environ 5 à 10 minutes.

    Etape 4 : Goûtez et rectifier l’assaisonnement au besoin. Servir avec des légumes de votre choix.

    Top vidéo au hasard: la soupe aux pois

    Le saviez-vous

    ragoût de boulettes et de pattes de porc

    ragoût de boulettes et de pattes de porc

    Recommandée dans la préparation du délicieux plat du ragoût de boulettes et de pattes de porc, l'huile de Colza, encore appelée huile de canola au Canada, est une huile végétale que l'on obtient par trituration (broyage) de graines de colza.

    Les bienfaits de l’huile de Colza (canola)

    L’huile de Colza est riche :

    - Une source indispensable d'oméga 3

    L’huile vierge de colza est riche en vitamines et en acide gras mono-insaturés (oméga 9) et poly-insaturés (oméga 3 et 6) ainsi qu’en vitamines E. (la présence de vitamines E antioxydantes protège l’huile face à l’oxydation mais a également un effet anti-vieillissement sur nos cellules).

    La teneur de l’huile de colza en acides alpha-linolénique (dits acides gras essentiel) en fait un atout pour la protection cardio-vasculaire : ces graisses nous procurent les oméga 3 que notre corps ne produit pas de lui-même.

    Il faut par ailleurs noter que les oméga 3 luttent contre les maladies cardio-vasculaires causées par le cholestérol. Ils sont en effet responsables de l’augmentation du « bon » cholestérol qui chasse et dissout le « mauvais » cholestérol qui bouche les artères.

    En effet la présence d’oméga 3 dans le corps permet surtout le bon fonctionnement du système nerveux et du cerveau, qui est composé à 5% d’oméga 3. Cela permet alors une prévention contre le stress ou des maladies dégénératives comme les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

    - Est Passe-partout

    Parce qu’elle s’adapte aussi bien à la cuisine à chaud comme le ragoût de boulettes et de pattes de porc, qu’à la cuisine à froid. L’huile de colza (canola) se marie aussi bien aux légumes crus et cuits, aux salades croquantes et aux tartares de poissons.  Elle peut aussi bien se cuisiner dans des cakes, pâtisseries ou viandes rôties. 

    - Révèle les richesses gustatives de tous les aliments

    De goût neutre, ses saveurs évoquent le vert des légumes feuilles. Elle est idéale pour sublimer les arômes ou révéler les parfums de tous les aliments.

    Important

    L'huile de Colza (canola) est-elle meilleure pour la santé ?

    L'huile de canola est l'une des meilleures huiles pour la santé. C'est la plus faible en gras saturés et elle présente un bon équilibre d'oméga 6 et d'oméga 3. Elle contribue donc à réduire le taux de cholestérol total.

    Est-ce que l'huile de cuisson de manière générale se périme ?

    L’huile de cuisson ne se périme pas. Et même consommer de l'huile périmée n'est en aucun cas dangereux pour la santé, il n'y a pas de risque d'empoisonnement ou de maladie. Cependant, son goût peut être altéré si elle est mal conservée. Elle peut devenir rance (odeur forte et un goût âcre) avec le temps.

    Top 6 des meilleures huiles de cuisine selon cuisine du Mboa.

    Ce classement ne relève pas d’une étude quelconque mais de notre simple appréciation.

    Numéro 1 : L’huile de colza (ou canola)

    Cette huile recommandée dans la cuisson du ragoût de boulettes et de pattes de porc est probablement le choix numéro 1 à posséder dans votre cuisine. C’est une huile au goût neutre qui peut être utilisée presque partout. De plus, comparativement à l’huile d’olive, son prix est plus abordable. Elle est riche en gras mono-insaturés et polyinsaturés, des gras qui auraient des bienfaits prouvés sur la diminution du mauvais cholestérol dans notre sang. Et grâce à son contenu élevé en gras polyinsaturés, cette huile résiste bien à la chaleur lors de la cuisson.

    Numéro 2 : L’huile d’olive

    L’huile d’olive est reconnue pour ses bienfaits pour la santé. Des études ont d’ailleurs fait état d’une diminution des risques de maladies coronariennes dans les régions méditerranéennes qui ne cuisinent pratiquement qu’avec l’huile d’olive.

    C’est une huile très riche en gras mono-insaturés et qui renferme de grandes quantités de composés phénoliques, des antioxydants reconnus pour ralentir l’apparition de certains cancers et troubles cardiovasculaires.

    Numéro 3 : L’huile de maïs

    Relativement neutre, l’huile de maïs présente une composition intéressante en gras avec un pourcentage élevé en mono et polyinsaturés et faible en gras saturés. On l’utilise tant pour la cuisson que pour les vinaigrettes.

    Numéro 4 : L’huile d’arachide

    Cette huile extraite à partir des arachides a un goût peu prononcé et est très claire. C’est une huile que l’on utilise beaucoup pour la friture étant donné son ratio en gras saturés et mono-insaturés qui la rend plus stable à chaleur élevée.

    Numéro 5 : L’huile de tournesol

    Cette huile est très semblable, par sa composition en gras, à l’huile d’olive, mais avec un goût qui lui est bien propre. Elle est excellente pour les vinaigrettes.

    Numéro 6 : L’huile de sésame

    Très utilisée dans la cuisine asiatique, l’huile de sésame doit être ajoutée aux plats avec beaucoup de parcimonie. On retrouve deux types d’huile de sésame :

    • soit celle faite à partir de graines grillées
    • soit celle ou les graines, non grillées, sont pressées à froid.

     La première est celle dont le goût est le plus prononcé, un goût puissant qui peut rapidement camoufler l’ensemble de votre plat.

    On peut utiliser la seconde tant pour la cuisson que dans les vinaigrettes.

    Le ragoût de boulettes et de pattes de porc

    Partager
    >

    Découvrez toutes mes meilleures recettes culinaires en vous inscrivant ci-dessus