Cuisine Camerounaise: 5 Recettes d’Okock à Déguster

Laquelle de ces 5 Recettes d'Okock mangerez vous ce soir?

5 Recettes d’Okock à Déguster

Le Gnetum spp (Okock, Ikok, Eru, Ekoke,Ikiokio…) de part son nom scientifique, représente des lianes dioïques avec des feuilles simples et opposées. C’est une liane sub-spontanée dans les jachères forestières.

Au Cameroun, Gnetum spp (Okock, Ikok, Eru, Ekoke,Ikiokio…) est largement utilisée par les communautés sur le plan socio-économique, nutritionnel, culturel et médical grâce à ses nombreuses vertus alimentaires, médicales et culturelles.

Ces feuilles sont utilisées comme antiseptique, comme traitement contre l’hémorroïde. Les feuilles fraîches sont broyées pour neutraliser les effets de l’alcool et le pays « bulu » utilise les feuilles pour traiter le rhume. Les feuilles de Gnetum spp (Okock, Ikok, Eru, Ekoke,Ikiokio…) améliorent la production du sang dans l’organisme humain. Ces feuilles sont aussi utilisées pour le traitement de la rate.

Quelque soit le nom que vous le donnez : Okok chez les Béti; Eru chez les peuples du Nord-ouest et du Sud-ouest; Ikok chez les Bassa; Ikiokio chez les Yambassa; Kiwa chez les Bafia; Koko à Bissom et Yokadouma; Ekoke chez les Douala; Kôgè chez les Bankon; Ekok chez les Bakaka; et Mbiare dans les ménages et milieux publics (gargotes, marchés et restaurants) des centres urbains, ce mets fait l’unanimité de tous sur le plan gastronomique.

C’est vérifié, tout le monde (pour rester modeste, presque tout le monde) mange l’Okock ou l’Ikok… et le trouve bon quel que soit la façon que vous le prépariez : Dans un jus de noix de palme avec beaucoup d’arachide et du sucre comme chez les Bétis; mélangé aux épinards sauvages (Saba-Saba) avec le kanda (Peau de bœuf) et de l’huile rouge à souhait comme chez nos frères du Nord et Sud-ouest; dans un jus de noix de palme ou de l’huile rouge avec un peu d’arachide, et un peu de pistache comme chez les Bafia et Yambassa ; ou tout simplement découpé et macéré dans de l’huile comme chez les Pygmées.

Si la liste des différentes façons de préparer l’Okock ou l’IKOK (appelé comme vous voulez) est loin d’être exhaustive, il est évident que ce plat quelque soit la manière dont elle est cuisiné fait l’unanimité des consommateurs.

5 Recettes d’Okock à Déguster

Cuisine du Mboa vous propose 5 façons de la cuisine camerounaise de préparer l'Okock, l'Ikok,le Kok, le Eru, l'Ikiokio peut importe le nom, à chacun sa recette.

Découvrez 5 délicieuses Recettes d'Okock que vous pourrez dégustez dès ce soir.

  • L’Okock des Bétis
  • L’Ikok des Basaa.
  • Le Eru des peuples du Nord et du Sud Ouest
  • Le Kok dans le Moungo
  •  Découvrez vous 5 Recettes d'Okock


    Recettes d'Okock

    1- Recette du Ikock à la façon des Bassas

    Le Ikok est un plat traditionnel du peuple Bassa préparé avec les feuilles de Gnetum sp. dont il porte le nom en langue locale.

    Cuisine camerounaise
    Personnes 6
    Difficulté : moyen
    catégorie de plat : Plat principal


    Ingrédients

  • 20 tas environ de feuilles d’Ikock prédécoupées pour ceux qui veulent gagner en temps
  • ½ l d’huile de palme
  • 5 tasses d’arachides
  • 2 tas de morue fumée
  • ½ kg de viande de bœuf (frais ou fumé)
  • 2 fruits de piment
  • 1 gousse d’ail
  • du gingembre
  • du sel
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 branches de céleri
  • 2 cubes (Maggi crevette de préférence).
  • Préparation 30 minutes
    Cuisson 1 heure 20 minutes
    Temps total 1 heure 50 minutes

    Préparation et Cuisson

    Recette du Ikock à la façon des Bassas

    Etape 1 : Laver soigneusement les feuilles en veillant à les débarrasser du sable puis, les conserver dans un récipient perforé pour qu’elles rejettent l’eau 

    Etape 2 : Découper à sa convenance la viande et la laver. À l’intérieur d’une marmite, mettre la viande, un peu de sel, l’oignon et les branches de céleris découpés puis mettre à feu vif sans eau 

    Etape 3 : La première eau de la viande finie, ajouter de l’eau pour parfaire la cuisson 

    Etape 4 : Nettoyer, laver puis dépecer le poisson fumé

    Etape 5 : Nettoyer le gingembre et l’ail avant de les écraser 

    Etape 6 : Griller, dépulper partiellement et écraser les arachides 

    Etape 7 : Dans la marmite de la viande, ajouter le poisson, l’ail et le gingembre écrasé, les 2 fruits de piments et un cube Maggi crevette 

    Etape 8 : Remuer et ajouter de l’eau en dépassant la limite de la viande, et laisser bouillir 

    Etape 9 : fois l’eau bouillante, ajouter progressivement les arachides écrasées, les feuilles d’Ikok en remuant lentement à l’aide d’une spatule en bois 

    Etape 10 : Ajouter progressivement au dessus des feuilles l’huile de palme 

    Etape 11 : Laisser la marmite à moitié ouverte 

    Etape 12 : Dès ébullition, remuer en vérifiant le niveau d’eau 

    Etape 13 : Pour avoir une onctuosité, laissé tarir l’eau en vérifiant le goût à feu doux 

    Etape 14 : Ajouter le deuxième cube Maggi crevette si nécessaire 

    Etape 15 : Lorsque l’huile remonte à la surface et que l’eau a tari, remuer puis éteindre le feu.

    votre plat d’Ikok est prêt.

    L’Ikok peut être accompagné du manioc cuit sous vapeur, du bâton de manioc ou même de la patate.

    Servir chaud.

    Note de l’auteur : L’Ikok salé est un repas très riche mais aussi très gras. Pour ceux ayant des problèmes de santé, réduire la quantité d’huile à incorporer pour pouvoir profiter de ce délicieux plat.

    Recettes d'Okock

    2- La recette de Ikok (Bassa)

    5 Recettes d’Okock à Déguster

    Cuisine camerounaise
    Personnes 6
    Difficulté : moyen
    catégorie de plat : Plat principal


    Ingrédients

  • 500 g de feuilles d’Ikock découpées finement
  • 1 Kg de Noix de palme
  • 350 g de pâte d’arachides grillées (3 boîtes)
  • 250 g de pistache (2 boîtes)
  • 1 kg de crabes
  • ½ kg de viande de bœuf (avec os)
  • ½ litre d’huile rouge (si besoin)
  • Sel
  • Écrevisses
  • Préparation 30 minutes
    Cuisson 2 heures
    Temps total 2 heures 30 minutes

    Préparation et Cuisson

    La recette de Ikok (Bassa)

    Etape 1 : Dans une grande casserole, pré cuire l’Ikok pendant 02 heures parce que c’est un légume très dur, pour gagner du temps on peut ajouter de la viande de bœuf dans cette cuisson.

    Etape 2 : Pendant ce temps, griller légèrement les arachides, les écraser et réserver.

    Etape 3 : Sur le couvercle de la casserole de l’Ikok exposer les pistaches pour faciliter le mixage.

    Etape 4 : Retirer au bout de 15 minutes, écraser ensuite tremper (un verre d’eau suffit).

    Etape 5 : Faire cuire les noix de palme, les piler, en extraire le suc de noix de palme et réserver.

    Etape 6 : Au bout des 02 heures de cuisson, ajouter le suc de noix de palme dans l’Ikock et laisser bouillir pendant 15 minutes,

    Etape 7 : ajouter les arachides et laisser mijoter 15 minutes. A l’aide d’une cuillère à soupe ajouter la patte de pistache en faisant des boules

    Etape 8 : Ajouter les crabes, l’huile rouge si besoin et assaisonner avec du sel et les écrevisses.

    Etape 9 : Laisser mijoter environ 30 minutes à feu moyen.

    Ps : Servir chaud ou tiède avec du Manioc ou les taros

    Recettes d'Okock

    3- La cuisson du KOK dans le Moungo

    5 Recettes d’Okock à Déguster

    Cuisine camerounaise
    Personnes indéterminées
    Difficulté : moyen
    catégorie de plat : Plat principal


    Ingrédients

  • Des feuilles de kok (découpées au préalable)
  • Des noix de palme
  • Du poisson fumé (notre préférence, le bifaga)
  • Des écrevisses
  • Du sel
  • Du cube
  • De l’eau propre
  • Préparation 30 minutes
    Cuisson 1 heure 30 minutes
    Temps total 2 heures

    Préparation et Cuisson

    cuisson du KOK dans le Moungo

    Etape 1 : Faites bouillir le suc extrait des noix pendant 10 à 15 minutes

    Etape 2 : lavez et y ajouter le KOK préalablement découpé ainsi que les écrevisses 

    Etape 3 : laissez bouillir le mélange jusqu’à ce qu’il tarit.

    Etape 4 : Une fois que votre sauté a tarit, vous l’assaisonner avec du sel et du cube, vous le remuez  et vous laisser mijoter quelque minutes.

    Etape 5 : C’est l’étape final car après l’étape d’assaisonnement, vous ajoutez à votre marmite de légume  du poisson fumé

    Etape 6 : laissez mijoter pendant quelques minutes jusqu’au moment ou vous constaterez que l’huile stagne en surface.

     Vous saurez alors que votre KOK est prêt à être consommé avec du bon manioc.

    Recettes d'Okock

    4- Le Eru

    5 Recettes d’Okock à Déguster

    Cuisine camerounaise
    Personnes : 6
    Difficulté : moyen
    catégorie de plat : Plat principal


    Ingrédients

  • 1 sachet de feuilles de eru ou 3 tasses de feuilles de eru (ou okok)
  • 750 g de feuilles d’épinards ou 3 tasses de feuilles de water leaf
  • 1 tasse de mandjanga ou écrevisses
  • Poissons fumés (brochettes ou bifagas ou morue)
  • Peau de bœuf
  • 1 kg de viande de bœuf
  • ¼ litre d’huile de palme
  • Sel
  • Piment (facultatif)
  • 200 ml d’eau: utiliser le jus de cuisson de la viande et du poisson de préférence.

  • Ps : Les feuilles de Eru sont difficiles à cuire, il faut les tremper pendant 3 à 6 heures au préalable. Cependant  vous pouvez également les tremper pendant 1 heure de temps et les faire bouillir avec du bicarbonate pendant 30 minutes.

    Préparation 30 minutes
    Cuisson 2 heures
    Temps total 2 heures 30 minutes

    Préparation et Cuisson

    Le Eru

    Etape 1 : Lavez et découpez tous vos légumes,

    Etape 2 : Après avoir découpé et lavé la peau de bœuf, faites la bouillir pendant 30 minutes. Ensuite ajouter la viande de bœuf préalablement nettoyée et découpée. N’oubliez pas d’y ajouter du sel,

    Etape 3 : Laissez bouillir pendant  10 minutes jusqu’à obtention du jus de viande. Vous pouvez y ajouter du piment. Ajoutez en fin de cuisson le poisson préalablement trempé.  Il faut garder le jus, il vous sera utile pour la suite de la cuisson,

    Etape 4 : Dans une marmite, incorporez les épinards ou le waterleaf. Après 10 minutes, rajouter le Eru et laisser le mélange mijoter. Remuez de temps en temps;

    Etape 5 : Ajoutez la viande et le poisson, remuez le mélange et laissez mijotez pendant 5 minutes

    Etape 6 : Incorporez par la suite le jus de cuisson ainsi que l’huile de palme, remuez et laissez mijoter pendant 15 minutes,

    Etape 7 : Ajoutez enfin vos écrevisses et laissez mijoter pendant 5 à 10 minutes,

    Etape 8 : Pour réaliser le waterfufu:

    Etape 9 : Ajouter quelques cl d’eau au waterfufu et mélanger à l’aide de votre main,

    Etape 10 : Dans une casserole, incorporer de l’eau et portez à ébullition. Verser une bonne partie de l’eau dans un autre récipient et ne garder que quelques cl d’eau dans la marmite. Le waterfufu se cuit avec peu d’eau. S’il y en a beaucoup, il aura la texture d’une bouillie.

    Etape 11 : Ajoutez progressivement le mélange et remuez énergiquement jusqu’à la cuisson. Ajoutez de l’eau si nécessaire.

    Etape 12 : Servir chaud avec le water fufu ou avec du couscous de tapioca.

    Recettes d'Okock

    5- Okock des Bétis

    Cuisine camerounaise
    Personnes : indéterminées
    Difficulté : moyen
    catégorie de plat : Plat principal


    Ingrédients 

  • L’Okock découpé
  • Les noix de palme
  • Les arachides
  • Du sel
  • Du sucre (facultatif)
  • Écrevisses (facultatif)
  • Préparation 30 minutes
    Cuisson 1 heure
    Temps total 1 heure 30 minutes

    Préparation et Cuisson

    Okock des Bétis

    Etape 1 : Faire bouillir à feu moyen les noix de palme et les feuilles découpées d’Okock, de préférence dans la même cuvette pendant 25 à 30 minutes ;

    Etape 2 : Faire griller les arachides et les écraser en pâte homogène ;

    Etape 3 : Piler les noix cuites à point afin d’en extraire la pulpe par centrifugation ;

    Etape 4 : Faire mijoter à feu moyen pendant 10 à 15 minutes le mélange pulpe de noix et pâte d’arachide ;

    Etape 5 : Introduire progressivement l’Okock dans le mélange précédent jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène et laisser mijoter pendant 10 à 15 minutes à feu moyen jusqu’à formation d’une fine couche d’huile,

    Etape 6 : Ajouter du sucre en fonction des goûts des consommateurs.

    Ps : le sucre peut être à ajouter à table.

    Servir chaud accompagné de  bâton de manioc ou de manioc cuit à la vapeur.

    Bon appétit

    5 délicieuses Recettes d'Okock 

    Partager
    >

    Découvrez toutes mes meilleures recettes culinaires en vous inscrivant ci-dessus


    Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/dc9ccf51e41a2192a52097d7cb5804d3/Cuisinedumboa/wp-includes/functions.php on line 4556

    Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/dc9ccf51e41a2192a52097d7cb5804d3/Cuisinedumboa/wp-includes/functions.php on line 4556

    Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/dc9ccf51e41a2192a52097d7cb5804d3/Cuisinedumboa/wp-content/plugins/really-simple-ssl/class-mixed-content-fixer.php on line 110