La recette de Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

Je ne cuisine que très rarement Suisse même si j’adore ça, seulement je n’y pense pas très souvent. Mais après avoir goûté à ce délicieux plat de Macaronis à la montagnarde, j’avais plus qu’envie de le refaire tellement c’était bon !

Si vous ne le savez pas déjà, les Macaronis à la montagnarde est un plat très original ayant pour ingrédients de base les pommes de terre, les macaronis, le fromage et les oignons.

Il existe cependant de nombreuses variantes de ce plat en fonction des régions suisses. Mais peu importe la manière dont elle est préparée, il est presque impossible de ne pas aimer de plat.

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 30 minutes
Temps total : 50 minutes

Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

Crédit photo vagabondagesdeviane.fr

Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

Cuisine Suisse
Personne 4
Difficulté : facile
Catégorie de plat : plat principal

Ingrédients

  • 400g de pommes de terre à chair ferme
  • 250g de pâtes sèches (type : macaroni ou pennes)
  • 60g de gruyère râpé
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 150 g de lardons fumés (saucisse fumée)
  • 50 cl de bouillon de légumes
  • 20 cl de crème fraîche allégée
  • Poivre moulu, selon les goûts
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue, selon les goûts
  • 20 g de jus de citron (facultatif)
  • 50 g de sucre (facultatif)
  • 1 branche de céleri (facultatif)
  • Huile de cuisson
  • Préparation et Cuisson

    Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

    Etape 1 : Épluchez les pommes de terre et les couper en dés.

    Etape 2 : Épluchez et coupez  les oignons en rondelles. Ensuite épluchez et coupez l'ail en fines lamelles (hachez l’ail).

    Etape 3 : Dans une casserole, amenez la crème, la cannelle et le bouillon à ébullition. Plongez les pommes de terre et les pâtes.

    Etape 4 : Couvrez et laissez mijoter jusqu'à absorption complète du liquide. Cette opération peut prendre 10 à 15 minutes.

    Etape 5 : Dans une poêle anti-adhésive, faites dorer dans l’huile les lardons, les oignons et l'ail, puis les retirer du feu et les réserver.

    Etape 6 : Incorporez ensuite le fromage râpé au mélange pâtes pommes de terre. Salez et poivrer.

    Etape 7 : Répartissez le mélange lardons oignons sur le dessus.

    Servir avec une compote de pommes

    Le saviez-vous

    Macaronis à la montagnarde

    Macaronis à la montagnarde

    Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

    Faisant partie des ingrédients principaux dans la préparation de la recette de Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen), le fromage est un aliment obtenu à partir de lait coagulé, de produits laitiers ou d'éléments du lait comme le petit-lait ou la crème. Le fromage est fabriqué à partir de lait de vache principalement, mais aussi de brebis, de chèvre, de bufflonne ainsi qu'occasionnellement de chamelle, de renne, d'élan, de jument.

    Les différents types de fromage

    Il existe une multitude de fromages dans le monde, tous différents les uns des autres, par leurs textures, leur forme et leurs saveurs. Ces variétés sont réparties en huit grandes familles, pour mieux les comprendre.

    1- Les fromages à pâte fraîche

    Ce sont des fromages qui n’ont pas été affinés. Le lait sous l’action de la présure et des ferments lactiques se transforme  pour devenir du caillé. Celui-ci est ensuite égoutté pour extraire  le lactosérum (petit-lait). Certaines variétés de fromages frais sont ensuite moulées. Leur taux d’humidité est supérieur à 60%. Ce sont des fromages à la texture onctueuse et fondante, qui se consomment rapidement après leur fabrication.

    - Les plus connus sont : la Brousse de Provence, le Creuset d’Anjou, la Faisselle, le Carré Frais…

    2- Les fromages à pâte molle et croûte fleurie

    Ils ont une texture onctueuse, fondante, crémeuse. Ils sont fabriqués avec du lait caillé, ensuite  moulé puis enfin égoutté. Une fois démoulé le lait caillé est ensuite salé puis séché. La surface extérieure est ensuite ensemencée d’un champignon (généralement du Penicillium Candidum). Au fil de l’affinage, une croûte blanche et duveteuse va se former, appelée la « fleur ». Leur taux d’humidité est compris entre 50 et 60% (pourcentage plus élevé pour les doubles ou triples crèmes, pour lesquels de la crème est additionnée au lait).

    - Les plus connus sont : le Camembert, brie, coulommiers, neufchâtel, brillat-savarin, saint-marcellin…

     3- Les fromages à pâte molle et croûte lavée

    La fabrication des fromages à  pâte molle et  croûte lavée est la même que celle des croûtes fleuries jusqu’à l’affinage. Durant cette période, les fromages vont être lavés et brossés à plusieurs reprises avec de la  saumure (eau salée), à laquelle il est parfois ajouté de l’alcool (Marc de Bourgogne pour l’Epoisses, par exemple). Ces fromages sont réputés pour leur odeur forte et leur croûte humide souvent  de couleur orangée.

    - Les plus connus sont : le Munster, Livarot, Langres, Epoisses, Pont l'Evêque, Maroilles, Stinking Bishop.

     4- Les fromages à pâte pressée non cuite

    C’est la croûte du fromage qui donne toute la saveur et l’arôme à cette pâte. Le lait également, s’il est de vache ou de brebis, impose son goût aux fromages.  Cette pâte plus ou moins épaisse selon la durée d’affinage, est obtenue en pressant mécaniquement le lait caillé pour en extraire le petit-lait (lactosérum). Son taux d’humidité est entre 45 et 50%.

    - Les plus connus sont : le Reblochon, le Saint-Nectaire, Ossau-Iraty, Laguiole, Cantal, Salers, Tome des Bauges, Cheddar, Manchego...

     5- Les fromages à pâte pressée cuite

    Les pâtes pressées cuites sont à l’origine des fromages d’alpages, fabriqués en montagne l’été, quand le lait est riche et abondant, puis descendus dans la vallée pendant l’hiver. Certains se présentent sous la forme de très grosses meules. Leur maturation lente et longue leur donne leur saveur fruitée et leur texture ferme. La pâte est de couleur jaune. Ces fromages sont les plus riches en calcium et en protéines.

    - Les plus connus de ces fromages sont le Comté, le Gruyère (recommandé dans la préparation des Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen), l'Emmental, le Beaufort, ou encore l'Abondance...

     6- Les fromages à pâte persillée

    Ils développent des points bleuâtres ou verdâtres dans la pâte. Au moulage, le caillé est ensemencé d’un champignon (penicillium glaucum roqueforti ou penicillium candidum) pour permettre de développer des  moisissures dans la pâte. Pendant plusieurs mois, les fromages sont affinés dans un milieu humide et piqués avec de longues aiguilles pour faciliter la circulation de l’air dans la pâte et stimuler le développement des moisissures.

    - Les plus connus sont le Roquefort, Fourme d'Ambert, Bleu de Gex, Bleu des Causses, Fourme de Montbrison, Bleu d'Auvergne, Stilton, Shropshire Blue...

     7- Les fromages fondus

    Ce type de fromages est obtenu par la fonte de fromages ou d’un mélange de fromages. Des aromates, épices, ou autres types de produits laitiers peuvent être ajoutés à sa préparation. Il peut s’agir de crèmes (comme la Cancaillotte), de fromages à tartiner, de fromages d’apéritifs. La plupart portent le nom d’une marque déposée par une entreprise.

    - Les plus connus sont le Cancoillotte ou cancoyotte (appellation usuelle), Crème de Brie de Meaux, Fromage aux noix, la vache qui rit, la Vache Grosjean, Kiri, Société Crème.

     8- Les fromages au lait de chèvre

    Les fromages de chèvres ont des textures et des goûts bien différents. En fonction de la technique de fabrication, il y a des fromages de chèvre dans toutes les familles de pâtes. Il en existe une multitude, fabriqués comme des fromages frais ou affinés, cendrés ou non, sous différentes formes.

    - Les plus connus sont le Bouchon de chèvre, Bouton de Culotte, Brique de chèvre, Brousse du Rove AOP, Bûche de chèvre, Bûchette affinée, Cabécou du Périgord, le Crottin de Chavignol, le Rocamadour, le Valençay...

    En Savoir plus

    Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

    Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

    Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

    Pourquoi il y a des trous dans le fromage ?

    Une équipe de chercheurs de l'Agroscope, l'institut des sciences en denrées alimentaires, basé à Berne. Associés à ceux de l'Empa (Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche) a découvert que les fameux trous, caractéristiques de l'Emmental et l'Appenzell suisses, sont dus à la présence  de petites particules de foin. Ces infimes particules de foin infiltrent le lait lors de la traite des vaches. Les corpuscules émettent ensuite des gaz au cours de la fermentation. Des études approfondies ont permis de prouver que, creusant le fromage, ces dégagements sont responsables des trous dans le produit final.

    Est-ce qu'il y a des trous dans le gruyère ?

    Bien qu’il soit difficile pour un novice de différencier l’emmental et le gruyère (à cause de ces fameux trous), c’est pourtant plus simple que ça en a l’air. L’emmental a de larges trous, aussi bien ceux fabriqués en France qu’en Suisse, contrairement au gruyère Suisse. En effet, pour ce dernier, seuls les fromages fabriqués en France sont pourvu de petites bulles vides qui ressemblent à des trous. Leurs cousins suisses en revanche en sont totalement dépourvus.

    Qu'est-ce qui fait la différence entre les fromages ?

    Le fromage est un produit vivant dont les caractéristiques gustatives dépendent de nombreux facteurs, en particulier : L'espèce animale : la dégustation d'un beau plateau de fromages montre clairement que les saveurs des fromages varient selon qu'ils sont issus de lait de vache, de chèvre ou de brebis.

    La recette de Macaronis à la montagnarde (Älplermagronen)

    Partager
    >

    Découvrez toutes mes meilleures recettes culinaires en vous inscrivant ci-dessus


    Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/dc9ccf51e41a2192a52097d7cb5804d3/Cuisinedumboa/wp-includes/functions.php on line 4556

    Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/dc9ccf51e41a2192a52097d7cb5804d3/Cuisinedumboa/wp-includes/functions.php on line 4556

    Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/dc9ccf51e41a2192a52097d7cb5804d3/Cuisinedumboa/wp-content/plugins/really-simple-ssl/class-mixed-content-fixer.php on line 110